Aller au contenu principal
Publié le

ESIGELEC since 1901 !

1933

Une célébration en actions

2021 célèbre les 120 ans de l’ESIGELEC?et l’année sera jalonnée d’événements qui entreront en résonance avec son plan stratégique?:

  • la pose de la première pierre de futurs locaux de 2?000 m2 qui permettront d’accueillir son cycle préparatoire intégré (actuellement situé à Rouen) aux c?tés de son cycle ingénieur sur le Campus Sciences et Ingénierie Rouen Normandie (Madrillet),?
  • l’inauguration de nouveaux espaces de coworking accessibles aux étudiants et collaborateurs,
  • l’agrandissement des locaux de sa cafétéria,
  • l’ouverture d’une antenne en Chine à Chengdu accueillant une classe de Master of Science (label CGE), en Systèmes électroniques embarqués, destinée à des étudiants chinois et internationaux,
  • la Remise des dipl?mes des promotions 2019 et 2020 au Zénith de Rouen, sous le parrainage de Vinci Energies et de la Filière Normandie Energies.

La première promotion de dipl?més en 1903 comptait 24 élèves… ils-elles seront 450 à être dipl?mé-es en 2021 dont 50?% ayant suivi leur cursus en alternance?école entreprise, 35?% d’étudiants internationaux et 25?% de femmes !
Depuis 1901, l’ESIGELEC a formé plus de 12?000 ingénieur-es et s’appuie sur ce réseau et leur association ESIGELEC Alumni, ainsi que sur ses étudiants, ses enseignants-chercheurs et ses personnels pour porter toujours plus haut les couleurs de l’école.

Quelques pages d’histoire de Paris à Rouen

Fondée en?1901?à Paris, l’ESIGELEC se positionne parmi les plus anciennes écoles d’ingénieurs privées.?
Créée par Alexandre Charliat, un centralien, l’Ecole Pratique d’Electricité Industrielle?prend en 1921 le nom d’Ecole d’Electricité Industrielle de Paris dont la reconnaissance par l’Etat sera acquise dès 1922. En 1925, au décès de son fondateur, elle est reprise par l’association des Dipl?més de l’Ecole, déjà très actifs. Le dipl?me d'ingénieur délivré par l'EEIP sera reconnu par la Commission des Titres d'Ingénieurs en 1936 et par la suite les années de l’après-guerre marqueront son développement d? à son positionnement dans des secteurs en plein essor. Après un passage par Beauvais de 1968 à 1977, elle est accueillie à Rouen par la Chambre de Commerce et d’Industrie. La montée en puissance de l'école l'amène, en 1980, à changer son titre en "Ecole Supérieure d'Ingénieurs en Génie ELECtrique". La CCI de Rouen contribuera largement à son développement, notamment par la construction de locaux dédiés, d’abord sur le campus consulaire de Mont Saint Aignan en 1991, puis dès 2004 sur le Technop?le du Madrillet. Ces années correspondront notamment à une forte croissance de ses effectifs, à son essor à l’international et à la création d’un Laboratoire de Recherche.

1933

L’ESIGELEC affirme aujourd’hui sa position d’école généraliste

Depuis 2016 l’école, fusionnée à son laboratoire de recherche IRSEEM, est administrée par un conseil d’administration réunissant 5 collèges, constitués de représentants Entreprises, Dipl?més, Consulaires, Institutionnels et Académiques. Elle porte désormais le nom de ESIGELEC sans décliner son sigle, affirmant ainsi sa position d’école généraliste dans les domaines des systèmes intelligents et connectés.

Labellisée EESPIG (établissement d'Enseignement Supérieur Privé d'Intérêt Général) en 2016 par le MESRI (Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation), l'ESIGELEC contractualise avec l'état et revendique un positionnement non lucratif dans une logique de "délégation?de service public". Elle est membre de la Conférence des Grandes Ecoles (CGE) et de la Conférence des Directeurs des écoles Fran?aises d'Ingénieurs (CDEFI). Elle préside l’Union des Grandes Ecoles Indépendantes (UGEI) et est affiliée à l’Institut Mines Télécom.

Les missions couvertes par l'ESIGELEC sont aujourd’hui essentiellement de trois natures :

  • ?la formation par le biais de la délivrance du dipl?me d'ingénieur mais au-delà dans sa capacité à délivrer des dipl?mes de masters, de préparer au doctorat et de proposer des dipl?mes d'établissement au titre de la formation initiale (sous statut étudiant ou en alternance) comme au titre de la formation continue,
  • ?la recherche et le développement assurés au sein de son laboratoire IRSEEM conduisant à la fois à la création de savoirs et à des résultats applicatifs répondant aux besoins des entreprises,
  • ?la contribution au développement des entreprises et des territoires par son implication et animation de réseaux autant par les moyens humains que technologiques qu'elle est en mesure de mobiliser en relation avec les entreprises industrielles et de services.

Un plan stratégique 2030 ambitieux

Le plan stratégique 2030 guide le développement de l'école pour les dix ans à venir. Il s'appuie sur l’ensemble des parties prenantes de l'école. Construit à partir de nombreuses concertations avec ses personnels, partenaires et administrateurs, ce plan comprend quatre axes majeurs :

  • ?Alliance : forte de sa politique de site, l'ESIGELEC veut nouer une alliance avec un réseau d'établissements nationaux, partageant les mêmes valeurs de non lucrativité et d’intérêt général, afin de renforcer sa visibilité nationale et internationale et son inscription dans la compétition mondiale,
  • ?Développement : afin d'assoir de fa?on incontestable l'école dans sa dimension nationale et internationale, l'ESIGELEC développera plusieurs campus, aussi bien sur le territoire national qu'international. Par ailleurs, elle diversifiera son offre de formation pour répondre aux attentes des entreprises,
  • ?Talents : l'ESIGELEC veillera à former les talents pour l'industrie et les services du futur. L'école s'assurera de la complétude de leurs compétences (technologiques, managériales, entrepreneuriales…) afin de les inscrire dans la compétition mondiale en étant porteurs de valeurs au service du progrès et du bien-être de tous,
  • ?Territoire : bien qu'inscrite dans la mondialisation, l'école veillera à être un acteur impliqué sur ses territoires et pour ses entreprises en s'engageant et contribuant à leur développement économique, environnemental, social et sociétal.

Les quatre axes sont les déclinaisons du positionnement de l'ESIGELEC école d'ingénieurs généraliste, référente dans les domaines des systèmes, de la transition numérique et énergétique et de la mobilité. L'école témoigne également de sa volonté d'être parmi les leaders en France de la recherche dans les systèmes électroniques embarqués appliqués à l'industrie, aux transports et à la santé.

免费人成年短视频在线观看,青青青爽在线视频观看